Une liste noire diablement efficace

La fan de séries d’action que je suis ne pouvait qu’attendre avec impatience l’arrivée de The Blacklist, et je ne parlerai même pas de la présence de James Spader qui m’a manqué terriblement depuis la fin de Boston Justice. Tout était réuni pour me plaire.

De la première seconde à la dernière, j’ai adoré. Un seul épisode et je suis accro. Les deux dernières séries à avoir eu cet effet sur moi, ce sont Dexter (je parle du début, pas de la fin…) et Person of interest (je vous avais prévenue, j’aime les séries d’action).

Dans le détail, j’ai aimé la mise en scène, efficace en diable. J’ai aimé la structure de la narration. J’ai aimé l’ambiance. Et surtout, j’ai aimé le jeu des acteurs. On en revient une fois encore à James Spader. J’adore ce mec. Il frôle le génie dans ce personnage dont on ignore les intentions réelles. On sent juste qu’il est une forme de mal incarné. Face à lui, Megan Boone, jeune diplômée à la fois efficace et dépassée par les événements, qui marche aux sentiments tout en tentant de rester toujours professionnelle.

The Blacklist - Season PilotQue diable Reddington veut-il à Liz? On peut bien sûr lancer des suppositions plus ou moins faciles. Ce qui semble certain, c’est que cette question risque de rester sans réponse pendant un bon moment. Tout comme les secrets que cache le mari de l’héroïne. Le cliff du pilote ouvre la porte à toutes les questions, et a soulevé les rares critiques que j’ai à émettre sur cet épisode.

On nous montre un passeport suisse vu du dessous, avec une croix blanche bien trop grande par rapport aux originaux (j’ai vérifié sur le mien), et quand l’image s’inverse, le document présenté est allemand, et issu de München (Munich, donc). Ce n’est que quelques plans plus tard qu’on voit l’intérieur d’un passeport suisse. Dommage. (Je sais, je chipote.)

Vous l’aurez compris, je recommande chaudement cette série et j’attends la suite avec impatience!

The Blacklist nous raconte l’histoire de Red Reddington. L’homme est un des fugitifs les plus recherchés par le FBI. Il se rend en affirmant vouloir faire tomber des méchants. Sa coopération a un prix: il exige de travailler avec Elizabeth Keen, jeune profileuse fraîchement sortie de Quantico.

Cette review a déjà été publiée sur http://www.id-series.com/ un site que je vous recommande aussi chaleureusement.

Publicités
Cet article, publié dans Télévore, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s